Matières résiduelles et écocivisme

1- Matières organiques : implantation et optimisation de la collecte

La clé de la réussite de l’implantation de la collecte des matières organiques réside dans une excellente communication auprès des citoyens. Divers moyens peuvent être mis en œuvre pour informer et accompagner les citoyens afin de favoriser leur adhésion à cette nouvelle collecte qui peut susciter des craintes. En bout de ligne, une implantation réussie se traduit par la participation des citoyens. Fort de son expérience auprès de multiples municipalités et MRC, Nature-Action Québec peut vous accompagner dans la planification et le déploiement de l’implantation de la collecte des matières organiques sur votre territoire.

Maison de l’environnement – arrondissement de Verdun

Depuis 2008, Nature-Action Québec s’est vu confier le mandat, par l’arrondissement de Verdun (Montréal), de gérer un bureau environnemental, connu sous le nom de Maison de l’environnement de Verdun, en plus d’assurer le fonctionnement de sa ligne Info-environnement. Le plan d'action annuel, élaboré en collaboration avec l'administration municipale a pour but de favoriser l'atteinte des objectifs environnementaux de la municipalité.

4 - Consultation et gestion de projets clés en main

Une meilleure gestion des matières résiduelles passe par la mise en place d’une série de mesures concrètes, telles que l’implantation de nouvelles collectes, la mise en place de moyens de communication efficaces, la mise en œuvre d’un plan d’action en gestion des matières résiduelles, etc. Ces mesures doivent être adaptées à la réalité du territoire (population, patrimoine bâti, occupation du sol, etc.), de l’industrie, du commerce ou de l’institution (nombre d’employés, type d’activités, type de matières résiduelles produites, etc.). Nature-Action Québec peut effectuer un diagnostic de la performance de votre système de gestion des matières résiduelles et vous aider à mettre en place les mesures qui permettront de l’optimiser.

Pages