Lutte contre les îlots de chaleur urbains - Chasser la chaleur pour plus de fraîcheur

Des températures moyennes plus chaudes, des périodes de canicule plus intenses et plus fréquentes : voilà ce que l’avenir nous réserve en cette ère de changements climatiques. Dans les zones urbaines, les épisodes de chaleur accablante peuvent représenter une sérieuse menace pour la santé des personnes plus fragiles – comme les personnes âgées, les tout-petits et les personnes atteintes de maladies chroniques. Au cœur du problème : la formation d’îlots de chaleur.

L'expression « îlot de chaleur » désigne un site donné où la température ambiante est significativement plus élevée (de 4 à 8 degrés Celcius) que dans les zones environnantes. Les îlots de chaleur se distinguent souvent par une absence de végétation qui fournit de l'ombre et rafraîchit l'air ambiant, combinée à une forte concentration de structures dites minéralisées faites de matériaux qui absorbent de grandes quantités de chaleur (béton, asphalte, brique, etc.) et la libèrent dans l'air ambiant.

Les îlots de chaleur urbains contribuent aussi à la formation du smog et à la détérioration de la qualité de l'air. Bien évidemment, une augmentation de chaleur entraîne des besoins énergétiques accrus en termes de réfrigération et de climatisation, avec tous les impacts environnementaux associés. De même, elle entraîne aussi une augmentation de la consommation en eau, ne serait-ce que pour rafraîchir autant les humains que la végétation. Préoccupées par ces constats, de nombreuses municipalités recherchent des solutions pour contrer la formation de ces îlots de chaleur. Fort de son expertise en services environnementaux, Nature-Action Québec s’avère un allié de choix pour relever ce nouveau défi.

En ce sens, nous foisonnons d'idées et de ressources: verdissement des cours d’école, ruelles vertes, plans de lutte aux îlots de chaleur, stationnements écologiques. En maximisant les zones ombragées et en choisissant des matériaux qui réfléchissent la lumière au lieu d’absorber son énergie, il est possible de contrer efficacement l’accumulation de chaleur. Plus encore, ces actions s’inscrivent dans une vision globale du verdissement des municipalités et entraînent toute une gamme de bénéfices, comme l’accroissement de la biodiversité et la création d’habitats fauniques. Et c’est sans oublier, bien sûr, les enfants qui peuvent ainsi reprendre contact avec la nature…

Avec l’action concertée de Nature-Action Québec et ses partenaires, un vent de fraîcheur souffle sur les municipalités!

Quelques exemples de projets réalisés:

                                                     Stationnement écologique - Vieux Beloeil

                                                                      Toit vert - Centre Nature-Action

                                                                 Verdissement cour d'école -  Beloeil

                                                               Verdissement cour d'école -  Beloeil

                                                       Verdissement cour d'école -  Saint-Léonard

Pour en savoir plus sur ce service de Nature-Action Québec, contactez marieve.lafontaine [at] nature-action.qc.ca (Mariève Lafontaine) au (450) 536-0422 poste 415.


Consultez la fiche synthèse de nos services de plan de lutte contre les îlots de chaleur