Une première ruelle verte à Saint-Léonard

Montréal, arrondissement de Saint-Léonard, le lundi 3 octobre 2016 ─ L’arrondissement de Saint-Léonard invite ses résidents à visiter les installations de la toute première ruelle verte aménagée sur son territoire. Située au sud de la rue Jean-Talon, entre les rues Verdier et De Lisieux, cette ruelle est le fruit d’un travail de longue haleine réalisé grâce à la collaboration entre l’arrondissement, Nature-Action Québec et l’Écoquartier de Saint-Léonard, l’Université de Waterloo, la Fondation Intact, la Fondation TD des amis de l’environnement, le programme Quartiers 21, Techno-Bloc et Bell.

« Longtemps aux prises avec des problèmes d’accumulation d’eau et de malpropreté, cette ruelle est devenue une inspiration et un modèle à suivre pour tout projet de revitalisation dans le quartier », fait valoir le maire de l’arrondissement, M. Michel Bissonnet.

Cet espace de plus de 300 mètres carrés, reconnu comme étant un îlot de chaleur par l’Institut national de santé publique du Québec, a subi une importante transformation pour faire place aujourd’hui à un espace plus fleuri, ainsi qu’à divers aménagements écoresponsables, pratiques et durables. Parmi les installations réalisées, il y a notamment une bande de pavés perméables au centre de la ruelle, deux plates-bandes excavées, six bacs de plantation avec végétaux indigènes, deux cache-conteneurs, ainsi que des hôtels à insectes.

« Les aménagements pour lesquels nous avons optés dans le cadre de ce projet permettent d’introduire la biodiversité en milieu urbanisé et d’augmenter le verdissement du secteur, tout en améliorant la propreté, notamment en camouflant certains éléments moins intéressants, mais néanmoins nécessaires aux commerces qui bordent la ruelle, dont les conteneurs à déchets. Nous sommes très fiers des transformations que nous avons réussi à insuffler à cette ruelle et nous espérons que ses utilisateurs en apprécient la valeur ajoutée », mentionne la directrice adjointe de l’Écoquartier de Saint-Léonard, Mme Esther Tremblay.

L’emplacement particulier de la ruelle, en bordure de commerces de la rue Jean-Talon, dont une garderie et des restaurants, lui confère ainsi un usage et un design particuliers que l’on retrouve rarement dans les ruelles vertes montréalaises, généralement aménagées en cour arrière de secteurs résidentiels. Pour permettre les livraisons nécessaires au bon fonctionnement de ces commerces, la circulation automobile est toujours permise, mais a été considérablement ralentie grâce aux différents aménagements.

Plusieurs retombées positives peuvent déjà être observées, dont la diminution du ruissellement des eaux de pluie et de la chaleur ressentie, l’embellissement et la propreté de la ruelle, ainsi que l’émergence d’un sentiment d’appartenance des voisins pour cet espace.

Une grande fête pour inaugurer officiellement la ruelle verte sera organisée l’an prochain à laquelle seront conviés les commerçants et résidents du secteur.