Les RDD, des agents dangereux qu’il faut bien gérer!

Les RDD ou plutôt, les résidus domestiques dangereux, sont bien mal connus. Pourtant, nous les retrouvons un peu partout dans la maison ou dans le garage. Lorsque ces matières se retrouvent parmi d'autres matières résiduelles (bac de recyclage, de compost ou de déchets), ils demeurent des matériaux réactifs. 

Comment les reconnaître
Les produits sur lesquels on retrouve un pictogramme de matière dangereuse comme ceux-ci doivent être considérés comme des RDD :

 

Mais  ce ne sont pas tous les RDD qui portent un pictogramme. Par exemple, les lampes fluocompactes, les huiles à moteur, les piles, les peintures, les aérosols, les pesticides, les médicaments et plusieurs autres produits sont aussi considérés des RDD. Ils ne doivent donc pas être déposés avec les déchets et encore moins avec le recyclage. 
 
Les piles contiennent des acides, des métaux, des solvants, etc. et sont un vrai cocktail chimique. Si elles sont percées ou mélangées à d'autres substances, elles peuvent contaminer l'environnement. Il en est de même pour les lampes fluocompactes qui contiennent du mercure.
 
Comment en disposer

  • Apportez vos RDD à un point de collecte dans votre municipalité et ils seront acheminés au centre de traitement approprié. Celui-ci dispose des moyens nécessaires pour traiter, recycler et neutraliser tous ces RDD. 
  • Plusieurs détaillants font aussi la récupération des produits qu’ils vendent, n’hésitez donc pas à  vérifier auprès d'eux.
  • Vérifiez sur le site internet de votre municipalité pour connaître le point de dépôt ou l’écocentre près de chez vous afin de disposer de vos RDD.
  • Consulter le site de Recyc-Québec « Ça va où ? » pour savoir comment disposer adéquatement de vos produits de façon sécuritaire!