Espace naturel, lieu de découvertes

Afin de favoriser la biodiversité sur son territoire, la Maison de l’environnement de Verdun et l’arrondissement de Verdun ont procédé, en 2016, à un projet pilote de naturalisation de certains espaces verts publiques.

La naturalisation consiste à laisser la nature reprendre sa place en donnant libre cours à la floraison spontanée et en réduisant la tonte de l’herbe. Ces espaces favorisent les pollinisateurs, la faune et la flore indigènes des berges et des espaces verts de Verdun. Reconduit pour une seconde année en 2017, l’équipe de la Maison de l’environnement tire un bilan positif de ce projet porteur.

Une caractérisation de la flore de ces espaces a permis de recenser un total de 72 espèces de plantes à fleurs, incluant plusieurs espèces d'intérêt écologique telles l’achillée millefeuille, l’asclépiade commune, l’aster à feuille cordée, la rudbeckie hérissée, la verge d’or et l’ortie du Canada.

Ce projet a mobilisé plus de 500 verdunois et verdunoises au travers diverses activités de sensibilisation et d'intervention, tels un grand rallye de la biodiversité, une corvée d'arrachage d'herbe à poux et des lançages de bombes de semences.

Espace en processus de natusalisation

Fleur indigène

Activité de lançage de bombes de semences